Présentation de Pierre, artiste circassien, petit nouveau à Pompadour

 

Jongleur autodidacte depuis son plus jeune âge, Pierre a tout de suite la volonté de s’ouvrir à de nouvelles disciplines des arts du cirque. Il s'oriente vers la pratique du mât chinois qu'il perfectionne, en France puis à Barcelone. En parallèle il se forme pendant trois ans au travail d'acteur corporel et de comédien avec Raymond Peyramaure.

 

 

 

 Il crée un spectacle solo (Radiovolca), puis une création collective avec la Compagnie À Ciel Ouvert (Le Cirque Sauvage). Pour Pierre, si l'on veut surprendre le public, il est primordial de se surprendre soi-même, ce grâce à de nouveaux horizons artistiques. De cette réflexion il décide d’intégrer l’équipe artistique du Haras de Pompadour afin de mélanger la dimension aérienne de l'acrobatie sur mât-chinois et le spectacle équestre, ce qui est pour lui, une des suites logiques qui contribue à alimenter son parcours.

 

 

 

Quelques mots de Pierre

 

-     Qu’est-ce qui t’as poussé à rejoindre l’aventure Scènes de manège ?

 

Je suis toujours à la recherche de nouveaux horizons artistiques. La proposition d'intégrer un spectacle équestre au haras de Pompadour est une très belle opportunité.  

 

-     Quelle est ta valeur ajoutée sur la saison ?

 

La rencontre de deux mondes artistiques apporte toujours de l'inattendu. Le mât chinois apporte une dimension aérienne dans l’espace. 

 

-     D’où proviennent tes inspirations artistiques ?

 

Inspiré par le cirque nouveau où se mêlent performances et comédie. Le spectacle est un voyage qui plonge les spectateurs dans un univers singulier.